Marie Havard

Ecriture : les cris dans les mots sont la seule aventure

L’écrit dans les mots. Les cris dans les maux.

ECRITURE
Les cris dans les mots sont la seule aventure…

La poésie a toujours eu une place importante pour moi. Avant de me lancer dans la rédaction de ma première nouvelle puis de mon premier roman, j’écrivais beaucoup de poésie.

J’ai même été jusqu’à en faire un recueil à l’âge de 18 ans, mon premier recueil auto-édité si l’on veut dire, un recueil imprimé à la maison, sur du papier d’imprimante, avec les moyens du bord, et cousu à la main pour le relier en petit livre, juste pour le plaisir d’avoir quelque chose de concret entre les mains, à faire lire aux proches.

J’avais appelé ce recueil « J’ai une idée ». Je n’avais rien trouvé de mieux comme titre, mais je voulais surtout exprimer par là toutes les bonnes surprises que peuvent nous réserver notre imagination et notre créativité.
Une idée, ça n’a l’air de rien, mais c’est ENORME : ce processus qui fait que l’on crée quelque chose à partir de soi.

Mes textes étaient juvéniles, francs et sans réserve, un peu naïfs, pleins d’espoirs et fougueux. Sur la guerre, l’amour, la mort, la peine, le bonheur.

Je jouais avec la mélodie des mots, et je ressentais ce besoin d’écrire quand mon cœur explosait de bonheur ou bien fondait de malheur.

C’est à cette période de jeux verbaux que m’est venue l’expression « Les cris dans les mots » qui, je trouve, justifie l’existence de l’écriture.
Les mots peuvent exprimer des cris, l’écrit peut soulager les maux.
L’écriture est essentielle.
Les cris dans les mots sont la seule aventure.

Patience
Mes pas errent dans ma conscience

Inspiration
Instants où transpire mon front

Ciel étoilé
Scintille le miel sur cette étendue voilée

Solitude
Je suis seule dans les latitudes

Nature
Tout un art à l’état pur

Soleil
Le sol gave de tes rayons son réveil

Écriture
Ces cris dans les mots sont la seule aventure


Marie Havard
2004

4 Comments

  1. oh super ça, je me retrouve un peu dans ce que tu dis. J’ai aussi commencé par la poésie avant le roman et je garde toujours une place pour elle. J’ai aussi auto publié un petit recueil pour la famille (mais avec lulu.com, pas à la main) Je l’ai appelé, « ma muse est insomniaque » parce que l’écriture m’empêche toujours de dormir correctement. Mais « j’ai une idée » c’est pas mauvais comme titre, ça à l’air de bien correspondre à ce que le livre contient 🙂

  2. La poésie a également une place importante pour moi. D’ailleurs, j’en écris depuis plusieurs années. J’écris sur la vie, la mort, l’amour, l’amitié. Si cela te dit, je t’invite à venir voir mes écrits.
    http://uneviedeshistoiresblog.wordpress.com
    Rodolphe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

© 2018 Marie Havard

Theme by Anders NorenUp ↑