Marie Havard

Ecriture : les cris dans les mots sont la seule aventure

La maison de Victor Hugo à Paris

Saviez-vous que l’on pouvait visiter la maison de Victor Hugo à Paris ?

C’est au coeur de la jolie place des Vosges, aux allées voûtées, que se niche l’appartement qu’a occupé l’écrivain de 1832 à 1848. Depuis 1903, cet appartement est devenu un musée évoquant la vie de l’homme célèbre.

La visite est gratuite et il est possible de louer un audioguide pour 5€ (je l’ai pris, cela permet de faire durer la visite aux alentiours de 45 minutes, mais les informations ne sont pas passionnantes et les petits écriteaux suffisent à la visite).

On monte l’escalier jusqu’au 2ème étage afin d’arriver à l’appartement.

Entrée de l'appartement de Victor Hugo

Entrée de l’appartement de Victor Hugo

L’écrivain vivra 16 ans dans cet appartement de 250m2 dont on ne visite qu’une partie remaniée au cours des années. Le lieu est raménagé de façon à nous immerger dans la vie de Hugo de manière chronologique et pour exposer des objets lui ayant appartenu (le véritable appartement n’était pas ainsi).

  • Avant l’exil : l’antichambre

Le dallage au sol ainsi que la fenêtre d’angle sont d’époque. Cette pièce menait autrefois à la cuisine et aux salons. Elle est aujourd’hui aménagée avec des tableaux de famille, et des coffres en bois lui ayant appartenu.

Antichambre

Antichambre

  • Avant l’exil : le salon de réception

Nous arrivons ensuite dans cette pièce aux murs de Damas rouge, représentant le salon dans lequel se rencontraient de grands écrivains du Romantisme comme Théophile Gautier, Prosper Mérimée, Lamartine, Dumas…

Fauteuil ayant appartenu à Victor Hugo

Fauteuil ayant appartenu à Victor Hugo

Portraits de sa femme, sa fille, son fils et lui-même

Portraits de sa femme, sa fille, son fils et lui-même

Au mur, des portraits des proches de Victor Hugo, notamment de sa chère fille Léopoldine qui est morte prématurément, à 19 ans, dans une noyade.

  • Pendant l’exil : salon chinois

Cette salle présente des panneaux de décoration de style asiatique dessinés par Victor Hugo pour la maison de Juliette Drouet, Hauteville Fairy, lors de son exil à Guernesey. On peut y distinguer les initiales V et H un peu partout. L’écrivain était grand amateur de décoration, de création de meubles et de bricolage.

Salon chinois

Salon chinois

Au milieu de la pièce est exposée la table aux 4 encriers réalisée par Victor Hugo lui-même pour une vente de charité envers les enfants pauvres de Guernesey. Elle rassemble les encriers de George Sand. Alphonse de Lamartine, Alexandre Dumas et Victor Hugo. Pour la petite histoire, comme elle ne sera pas vendue, c’est Victor Hugo qui l’achète…

Table aux 4 encriers

Table aux 4 encriers

  • Pendant l’exil : la salle à manger

Victor Hugo sur le rocher des proscrits à Jersey (photographie)

Cette pièce expose des meubles gothiques assemblés par Victor Hugo pour l’aménagement à Guernesey. Il y a notamment « l’ancêtre » de la table escamotable, qui se replie dans le mur, réalisée par Hugo.

Des portraits intéressants sont exposés, notamment cette photographie de Victor Hugo sur le rocher des proscrits à Jersey. (voir ci-contre)

  • Après l’exil : Le cabinet de travail

Portrait de Victor Hugo

Portrait de Victor Hugo

Ici est évoqué le travail de Victor Hugo en tant qu’écrivain. Le portrait d’après Léon Bonnat se dresse, majestueux ; la table de travail de Victor Hugo, haute car il aimait écrire ses notes debout ; des feuilles manuscrites pour Les travailleurs de la mer ainsi qu’un bronze de la main droite de l’écrivain, par Charles Auguste Lebourg.

Victor Hugo a été un écrivain très volubile : 9 romans, 24 oeuvres de théâtre, 24 recueils de poésie, des essais philosophoques, des oeuvres historiques…

Table de travail de Victor Hugo

Table de travail de Victor Hugo

Manuscrits de Victor Hugo

Manuscrits de Victor Hugo

Manuscrits de Victor Hugo et une réplique en bronze de sa main droite

Manuscrits de Victor Hugo et une réplique en bronze de sa main droite

  • Après l’exil : la chambre

Cette dernière pièce reconstitue la chambre de Victor Hugo à l’identique de celle de l’hôtel de l’avenue d’Eylau, où a vécu l’écrivain à son retour de l’exil. Le mobilier est authentique, don de ses petits-enfants, ainsi que le lit qui a été son lit de mort le 22 mai 1885.

On entre ici au plus près de l’intimité du grand homme, et il règne une atmosphère de veillée funèbre.

Chambre de Victor Hugo

Chambre de Victor Hugo

La visite est finie ! On aimerait qu’elle dure plus longtemps et qu’elle nous amène encore plus au contact de l’homme incroyable qu’a été Victor Hugo.

Plus d’informations
Maison de Victor Hugo
6 Place des Vosges
75004 Paris
​maisonsvictorhugo.paris.fr

1 Comment

  1. Super visite !
    la mémoire du grand écrivain est bien présente .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

© 2019 Marie Havard

Theme by Anders NorenUp ↑