Marie Havard

Ecriture : les cris dans les mots sont la seule aventure

Couverture des Larmes du Lac : le making-of

Larmes-du-lac_derriere500 Larmes-du-lac_devant500

J’ai peaufiné ma couverture sous le logiciel de retouche photo photoshop à partir de photos que j’avais prises. Qu’en pensez-vous ?

LA première de couverture

Voici les photos d’origine assemblées et traitées ensuite (mes propres photos) :

J’ai testé différents filtres sans être satisfaite du rendu…

…avant de me décider pour le dernier effet (un peu de HDR et j’ai assombri le tout) afin que la couverture fasse plus « roman noir », qu’elle dégage quelque chose, qu’on comprenne que Lochan Wynd est un lieu étrange.

Filtre HDR brumeux

Avant-dernière version : on voit encore le panneau de rue Lochan Wynd en haut à droite et la grosse maison blanche au centre, qui cache le lac, et que j’ai supprimé dans la dernière version.

Je voulais rendre la plaque de rue « Lochan Wynd » beaucoup plus visible au départ mais j’ai dû changer de priorité pour que le lac prenne plus de place.

Il y a aussi la police d’écriture. J’ai utilisé plusieurs polices avant de trouver celle-ci, qui me convient bien, qui fait un peu celtique mais qui reste lisible, « stonecross ».

Les Larmes du lac - titre stonecross

Le quatrième de couverture

Pour le quatrième de couverture, plutôt que de mettre une photo de moi comme le font certains auteurs (je ne vois pas l’intérêt), j’ai décidé d’accorder à nouveau la place au Lac (avec un filtre HDR), en y intégrant en transparence des symboles mystiques :

signes lochan wynd

  • une croix celtique,
  • le signe de l’eau,
  • une spirale celte triple (triskèle) exprimant la continuité du temps qui passe,
  • un trèfle à quatre feuilles, symbole de porte-bonheur
  • une Khamsa (œil dans une main), talisman contre le mauvais œil
  • un pentagramme (utilisé en ésotérisme et en magie)
  • le chiffre « 7 » (le chiffre magique, le symbole de l’esprit et de vie intérieure…)
  • l’œil omniscient
  • une clé
  • la lune
  • un lutin

Ensuite, toujours sur le quatrième de couverture, un rappel du titre, le code barre (L’ISBN du livre passé au générateur de code barre) ainsi que le prix.

Voilà ! Vous savez tout !
Aimez-vous la couverture ? Vous donne-t-elle envie de lire le livre ?

Acheter Les larmes du lac

5 Comments

  1. Superbe couverture, mystérieuse et sombre, et la petite route pavée qui descend vers le lac invite à la lecture… moi j’adore!
    Et j’ai vu la photo de la mise en avant à la librairie, ton livre est sur un chevalet en plus, on ne peut pas te louper!! 🙂
    Coralie

  2. J’adore cette couverture élégante et mystérieuse. Ces maisons, la petite rue pavée qui nus emmène vers le lac et qui nous invite très vite à tourner les pages. Bravo pour ce travail.

  3. Beau travail sur Photoshop, la police d’écriture est parfaite et je trouve que le rendu final fait très « roman de terroir » et on se dit qu’il y aura une grande part de réalisme dans cette fiction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

© 2019 Marie Havard

Theme by Anders NorenUp ↑