Je n’ai pas encore pris le temps de partager avec vous notre voyage en Nouvelle-Zélande. On a été émerveillé par une nature si belle ! Voici notre TOP 12 des choses incroyables que l’on a faites en Nouvelle-Zélande.

1. Vivre la plus belle randonnée de Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alpine Crossing

Tongariro Alpine Crossing : vue sur Emerald Lakes

Tongariro Alpine Crossing : vue sur Emerald Lakes

C’est une randonnée très populaire de 20 km pour la version la plus courte, au cœur du Parc National du Tongariro, classé à l’Unesco. Vous traversez trois cratères de volcan, avec une vue splendide tout le long et des lacs aux couleurs turquoises.

Pour tout savoir sur cette incroyable randonnée, découvrez mon article « La plus belle randonnée de Nouvelle-Zélande : le Tongariro Alpine Crossing »

Infos pratiques => Tongariro Alpine Crossing

2. Tomber nez à nez avec des vers luisants, dans la pénombre d’Hokitika

Mur de Vers luisants Hokitika - Nouvelle Zélande

Photo @SLOGrubby Tripadvisor

Ce mur de fougères n’a rien de fascinant en pleine journée, mais si vous vous rendez de nuit à « The Hokitika Glowworm Dell« , vous entrerez dans le monde magique des vers luisants. C’est un peu comme si un ciel étoilé s’offrait à vous. Jouez le jeu, ne venez pas avec une torche et avancez dans la pénombre, à tâtons, et en silence, pour respecter le lieu.
Bien sûr, d’autres grottes vendent des excursions pour voir des vers luisants, mais ici, c’est gratuit !

Ces vers luisants sont des genres de larves de mouches ; ils tissent des toiles et y attirent les insectes pour se nourrir, grâce à l’extrémité de leur queue qui s’éclaire. Au fait, de près, vous savez à quoi ça ressemble un vers luisant  neo-zélandais ?

Ver Luisant de près - Nouvelle Zélande

Photo @mwjumper Tripadvisor

Infos pratiques => Hokitika Glow Worm Dell

3. Faire du canoë dans les eaux turquoises d’Abel Tasman Park

Canoë dans les lagons merveilleux de la baie Abel Tasman

Canoë dans les lagons merveilleux de la baie Abel Tasman

Attention, c’est plus sportif qu’il n’y paraît ! Surtout l’après-midi, où de forts courants se lèvent dans la mer.

Cette journée en canoë ou en kayak permet de découvrir de près les beautés du lagon, d’approcher des phoques, de visiter les petites îles ou de se poser sur une plage au sable doré.

Au départ de Marahau, on nous a attribué un guide à cause de la météo orageuse. Et c’était pas plus mal, à cause des courants, des vagues, des rochers cachés, des grottes secrètes, accessibles à marée haute, auxquelles il nous a conduits… Tout au long de la balade, jusqu’à Adèle Island, on a aperçu des oiseaux (huîtriers, goélands, canards, hérons…). Le midi, on a pique-niqué sur une plage déserte, les pieds dans le sable, le nez au vent.

Vous allez adorer !

Abel Tasman est le premier Européen à voir la Nouvelle-Zélande, en 1642. Il donne aujourd’hui son nom au parc.

Infos pratiques => R & R Kayaks

4. Survoler les volcans du Tongariro dans un petit avion

Ce survol du Tongariro en CESSNA reste un moment inoubliable de notre voyage

Si vous aimez les émotions fortes, vous allez être servis ! Montez dans un petit coucou qui vous fera découvrir les impressionnants volcans du Tongariro, vus du ciel.

Des vues splendides vous attendent sur les cratères et fumerolles du parc, sur le chemin de randonnée, sur le cône du Mont Ngauruhoe, les lacs volcaniques…

Un bel aperçu de ce paysage magnifique, et une vue sur le célèbre chemin de randonnée que vous emprunterez peut-être le lendemain (nous, c’est ce qu’on a fait ! ).

Survol du parc national du Tongariro en petit avion – Mont Ruapehu

Survol du parc national du Tongariro en petit avion – Mont Ngauruhoe

Infos pratiques => MountainAir

5. Se prendre pour un hobbit à Hobbiton

Se prendre pour un Hobbit à Hobbiton

Se prendre pour un Hobbit à Hobbiton

Fan du Seigneur des Anneaux et de Bilbot le Hobbit ? Hobbiton est un incontournable ! Le décor est juste magnifique. Dès l’arrivée sur le site en bus, la musique vous donne les larmes aux yeux. Et oui, vous y êtes, là où le film a été tourné !

Tout est travaillé, le moindre détail, la décoration minutieuse des maisons de hobbit (à notre taille), de vrais jardins potagers, de vraies plantes, du linge qui sèche… C’est tellement réaliste ! C’est beau et on se régale, malgré le monde et les groupes qui se suivent.

Se prendre pour un Hobbit à Hobbiton

Se prendre pour un Hobbit à Hobbiton

Infos pratiques => Hobbiton Movie Set

6. Randonner à Cathedral Cove, lieu paradisiaque du Coromandel

Cathedral Cove, la plage du Monde de Narnia

Une promenade de 4h à pied vous emmène à travers la plage de Hahei jusqu’à Cathedral Cove, cette belle arche calcaire accessible à marée basse. Là-bas, vous pouvez pique-niquer sous l’œil gourmand des mouettes.

C’est plein de rochers, avec la mer turquoise pour toile de fond, des falaises, des grottes accessibles à marée basse. Magnifique !

Malgré le temps gris les couleurs étaient superbes

Infos pratiques => Thecoromandel.com

7. Pénétrer dans l’univers volcanique de Wai-O-Tapu

Parc géothermique de Wai-o-Tapu et son geyser

Ce site géothermal de Rotorua contient des merveilles de la nature ! Son geyser, le « Lady Knox », entre en éruption tous les matins à 10h15 (une petite déception : il est stimulé manuellement pour être plus impressionnant pour le public). Cela dit, le jet de huit mètres qui sort de la cheminée du geyser est incroyable !

Le reste du parc Wai-O-Tapu  vous offre des tas de curiosités volcaniques, des cratères, des boues bouillonnantes, des falaises d’alun, des lacs d’acide, des plaines de silice, avec des couleurs allant du jaune, au rouge, du vert fluo au noir, des fumerolles partout, bref c’est fantastique ! Un régal pour les yeux malgré l’odeur de souffre et les vapeurs brûlantes.

Infos pratiques => WaioTapu

8. Découvrir une nature luxuriante

Mangapohue Natural Bridge

Ce qui marque le plus en Nouvelle-Zélande, c’est certainement la végétation luxuriante, partout. Des lieux incroyables à découvrir… Mangapohue Natural Bridge est un de ces lieux magiques, avec cette impression d’être dans la nature sauvage… Kerosene Creek est une petite rivière avec des bassins et des cascades, mais… d’eau chaude ! A Cathedral Cove, les fougères arborescentes sont superbes. Les cascades de Marokopa Falls sont aussi à couper le souffle…

Mangapohue Natural Bridge

Kerosene Creek

Fougères arborescentes

Marokopa Falls

Marokopa Falls

9. Et au bout du monde, Milford Sound…

Milford Sound est le lieu de tournage de nombreux films, dont par exemple le dernier Alien : Covenant.

Milford Sound se situe tout en bas de l’île du sud, tout au bout d’une longue route sauvage, et la ville la plus proche, Te Anau, se situe à 120 kilomètres. Prévoyez de mettre de l’essence avant le départ car il n’y a aucune station entre les deux villes ! Tout au long de la route d’abord dans la plaine puis serpentant dans la vallée, vous croiserez de superbes lacs clairs, des rivières agitées et des sommets découpés.

Enfin, vous arrivez à Milford Sound, ce fjord classé Unesco, créé par les anciens glaciers aujourd’hui retirés. La vue  est très belle, avec les sommets environnants, Mitre Peak et les cascades… Vous verrez certainement des phoques et des perroquets des montagnes. Attention aux piqûres des mouches des sables ! (et aux bouchons, car c’est un lieu très touristique).

Les images ne parviennent pas à capturer la beauté d’un tel lieu. Milford Sound

Infos pratiques => Milford-Sound

10. Key summit et la beauté des montagnes neo-zélandaises

Key Summit Track : une petite randonnée dans la région des Fjiordlands.

Par manque de temps, nous avons juste choisi d’emprunter un morceau du Routeburn Track jusqu’au sommet du Key Summit (900m d’altitude – 1h de montée et 1h de descente). Cette randonnée offre des vues splendides sur le Fiordland, tout ce parc entouré de montagnes graphiques, ses marécages moussus et ses arbres si verts.

Key Summit Track offre des vues splendides sur les le parc national des Fiordlands

Infos pratiques => Key Summit Track

11. Poser le pied sur le parc national Aoraki – Mount Cook

Hooker Valley Track – Parc Aoraki – Mount Cook

Le Mount Cook est le plus haut sommet de Nouvelle-Zélande, culminant à 3724m d’altitude. Le parc national propose plusieurs randonnées, nous avons choisi le Hooker Valley Track, qui nous emmène voir les glaciers Mueller et Hooker, avec une belle vue sur le Mount Cook.

Le paysage est impressionnant, avec les rivières, les lacs grisâtres des glaciers avec des icebergs, les cascades, la plaine humide et gorgée d’eau. La randonnée est facile, 2h30 aller-retour sur du plat, ponctuée de passerelles en bois et des ponts suspendus.

Hooker Valley Track – Parc Aoraki – Mount Cook

Hooker Valley Track – Parc Aoraki – Mount Cook

Infos pratiques => Hooker Valley Track

12. Faire l’ascension de deux glaciers la même journée : le glacier Fox et le glacier Franz Joseph

Glacier Fox

Difficile de choisir entre ces deux glaciers, situés à seulement 25 kilomètres d’écart. Alors, pourquoi ne pas visiter les deux ? On arrive au glacier Fox après 1h de promenade  dans les roches grises de la traînée laissée par le glacier. On se sent tout petits, entourés des falaises immenses.

Trente minutes plus tard, on arrive au glacier Franz Josef. La balade dure 1h30 aller – retour dans la forêt native. L’air est moite, humide, chaud. Les cascades sur le chemin sont magnifiques, et on finit dans la coulée, sur la moraine. La glacier est loin (il s’est retiré) mais la balade vaut le coup.

Glacier Franz Josef

Glacier Franz Josef – cascades sur le chemin

Infos pratiques => NewZealand.com

Il y a tellement de choses que j’aimerais encore partager avec vous, comme ces excursions dans des grottes de sable ou de calcaire, les bains d’eau chaude en pleine plage à Hot Water Beach…

Pour finir je vous laisse avec deux vidéos réalisées lors de notre voyage :