Aussi loin que je m’en souvienne, ma mère a affirmé qu’elle descendait des vikings, la preuve en étant ses cheveux blonds très clairs et ses yeux limpides. Malgré mes yeux noirs et ma chevelure châtain, peut-être qu’une once de sang viking coule dans mes veines ?…

La Scandinavie avec ses étendues glacées nous a toujours fait rêver… Alors nous sommes partis 10 jours en Suède au printemps.

De Vadstena à l‘île d’Öland, nous croisons des plaines enneigées, des lacs gelés, des forêts troll, des côtes à couper le souffle, des moulins qui tournent et puis aussi, des tombes vikings… Avant de finir notre route à la capitale, Stockholm.

Vous trouverez ci-dessous la vidéo de notre road-trip en Suède.

En dix jours, nous n’avons le temps de faire qu’une partie du sud-est de la Suède.

Norrköping et Linköping

Première étape de notre road-trip : les villes industrielles de Norrköping et Linköping.  Norrköping garde des traces de l’industrie du textile et du papier, avec ses bâtiments de brique.

norrköping suède

Norrköping

Linköping est connu pour le musée de l’armée de l’air suédoise et aussi pour son « Gamla », son quartier historique et musée en plein air. De belles maisons du XVIIIe siècle ont été déménagées ici pour être préservées.

linköping suède

Linköping, ancien Gamla

Vadstena

Vadstena se situe au centre de la Suède (province d’Östergötland), sur les rives de l’immense lac Vättern. Je suis éblouie par cette petite ville médiévale calme, en ce matin de lundi de Pâques. Sur le lac gelé glissent des chars à voile. C’est la première fois de notre vie que nous marchons sur un lac gelé. Le vent glacial me fait pleurer les yeux, mais c’est tellement beau, que peu importe le froid. le paysage nous illumine de sa blancheur.

Vadstena, Suède

Vadstena, vue sur la ville

Vadstena, Suède

Vadstena, le lac gelé

Vadstena, Suède

Vadstena, le phare.

Réserve naturelle du lac Tåkern

Le Lac Tåkern est un endroit isolé mais très populaire (le parking était complet !) où se donnent rendez-vous toutes les familles du coin. D’ailleurs, lors de notre voyage en Suède, on aura vu beaucoup d’enfants partout. Le lac est gelé mais nous pouvons observer des canards, des oies, des cygnes, en avançant sur des passerelles en bois. C’est très plat et paisible.

Réserve naturelle du lac Tåkern

Promenade – Réserve naturelle du lac Tåkern

Réserve naturelle du lac Tåkern

Réserve naturelle du lac Tåkern

oie Réserve naturelle du lac Tåkern

Oie- Réserve naturelle du lac Tåkern

Nuit dans une stuga traditionnelle vers Nassjö

La stuga est une petite maison en bois suédoise, peinte en rouge traditionnel. Nous mettons un certain temps avant de trouver la nôtre, à deux kilomètres du petit village de Barkeryd, au bout d’un interminable chemin. Nous sommes au bout du monde ! Dépaysement total. La stuga est tout confort : parquet épais du XIXe siècle, décoration moderne, intérieur chaleureux. Nous sommes ravis !

Nuit en stuga traditionnelle - Barkeryd

Vue sur la stuga. Superbe non ?

Nuit en stuga traditionnelle - Barkeryd

Porte et clé authentiques de la stuga suédoise

Nuit en stuga traditionnelle - Barkeryd

Vue par la fenêtre. Un intérieur chaud et douillet, un extérieur de neige, et une lampe esprit industriel

Et nos ombres dansent sur la neige

Île d’Öland, dans la mer Baltique

Après avoir hésité entre Gotland et Öland, nous avons finalement opté pour la deuxième île, qui est facilement accessible en voiture. Nous n’avons pas regretté notre choix ! L’île est magnifique.

Tout au nord, après le village de Byxelkrok, nous arrivons au Phare de Långe Erik, érigé en 1845. Un endroit sauvage, en plein vent, baigné des embruns de la mer baltique. Des traces d’habitat persistent : de jolies maisons, aujourd’hui abandonnées, accueillaient autrefois les familles des gardiens du phare. Nous ne croisons pas âme qui vive.

Phare de Långe Erik - Öland, Suède

Vue sur le phare

Phare de Långe Erik - Öland, Suède

Maison autrefois habitée par la famille des gardiens du phare. Tellement inspirante, vous ne trouvez pas ?

Phare de Långe Erik - Öland, Suède

Entrepôt. Même ces bâtiments sont beaux, enrichis par la silhouette d’un arbre

Après avoir fait la rencontre d’un chêne de 900 ans dans la forêt de Trollskogen, nous tombons sur cette épave de bateau, le Swiks, un trois-mâts échoué sur la rive en 1926.

Epave du Swiks, Öland, Suède

Epave du Swiks, Öland, Suède

Un peu plus loin, la plage de Böda Sand nous surprend, avec son sable blanc. Il n’y a personne, mais c’est très populaire en été.

Mais ce qui m’a le plus marqué est sans conteste Les champs de Neptune, « Neptuni Akrar », une vaste étendue de roches calcaires plates que j’ai trouvée sublime, au soleil couchant. Au-dessus, au bord de la route, se trouvent des tombes vikings, certaines en forme de bateaux, certaines en tumulus, et des pierres levées. Les défunts vikings avaient pour sûr une belle vue, ici, face au détroit de Kalmar… L’apogée de la civilisation viking en Suède se situe aux environs de l’an 900.

Les champs de Neptune, « Neptuni Akrar », Öland, Suède

Necropole Viking de « Neptuni Akrar » au soleil couchant

Les champs de Neptune, « Neptuni Akrar », Öland, Suède

Les champs de Neptune, « Neptuni Akrar », Öland, Suède

Le sud de l’île d’Öland est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, mais nous l’avons trouvé peu varié, très agricole. Il faut dire que le paysage était couvert de brouillard. Seul endroit qui vaut le détour : Gettlinge Gravfält, un des plus grands sites nécrologiques de l’île (près de 200 tombes), datant de l’âge du Bronze et du Fer.

Sud de l’île d’Öland, Suède

Gettlinge Gravfält

Sud de l’île d’Öland, Suède

Les moulins sont typiques du Sud de l’île d’Öland, Suède

Panneau attention traversée de rennes, suède

Ces panneaux sont amusants, surtout quand on apprend plus tard qu’il n’existe plus de renne sauvage en Suède…
On a peu de chance à vrai dire d’en croiser un sur la route, je pense.

Stockholm

Nous remontons vers la capitale, Stockholm, en nous arrêtant à Vastervik, petite station balnéaire, et Söderkoping, une jolie ville traversée par le canal Gotta.

Vastervik, Suède

Vastervik, Suède

Söderkoping, Suède

Söderkoping, Suède

Enfin, nous arrivons à Stockholm et ses 1.5 millions d’habitants. La ville semble imbriquée sur la mer, des bras de mer la pénétrant de toute part, des bateaux ponctuant les quais.

Stockholm, Suède

Stockholm, Suède, et son défilé de bateaux

Stockholm, Suède

Belle architecture sur la baltique.

Stockholm, Suède

Archipel de Stockholm, Suède. La nature à la porte de la ville !

Incontournable, le Skansen Garden, le zoo-musé en plein air : dans des maisons du XVIIème siècle, des artisans d’art procèdent selon les techniques de l’époque. Bien sûr, nous visitons aussi le vasa Museet (immense bateau authentique de 1628), le centre historique Gamla Stan, très mignon avec ses ruelles étroites et pavées, et nous nous rendons sur l’autre rive, à Monteliusvägen, pour admirer la ville d’en haut.

Skansen garden et quartier historique Stockholm, Suède

Skansen garden et quartier historique Stockholm, Suède.

Gamla Stan Stockholm, Suède

Ces couleurs dans le Gamla Stan ! Stockholm, Suède

Gamla Stan Stockholm, Suède

Les portes jumelles. Gamla Stan ! Stockholm, Suède

Stockholm, Suède

Stockholm, Suède

Stockholm, Suède

Grandes artères de Stockholm, Suède

Sans oublier le souvenir typique, le cheval Dalecarlien (Dala Horse) ! Bien évidemment, nous en avons ramené un.

Dala Horse - Stockholm, Suède

Les Dala Horse sont foison. Les plus traditionnels sont en bois et peints en rouge. Les bûcherons sculptaient autrefois des jouets en bois pour leurs enfants, et cette figure du cheval est restée…

Alors, après ce voyage, avez-vous un peu touché du doigt la douceur suédoise ? Avez-vous trouvé l’esprit viking ?

Je vous souhaite de découvrir ce beau pays qu’est la Suède tandis que toute conquise par les belles choses que j’ai vues,  je rêve déjà à un prochain voyage… ou à un prochain roman.