Les cris dans les mots

Blog de Marie Havard, auteur

Category: La femme sans visage

Téléchargez « La femme sans visage », nouvelle gratuite

0€, c’est le nouveau prix permanent de La Femme sans Visage 📒 💝 anciennement à 0.99€ !
Une nouvelle à retrouver gratuitement  sur
Il n’y a plus de raison de ne pas succomber à cette nouvelle fantastique ! 🙂
La femme sans visage, nouvelle gratuite par Marie Havard

La femme sans visage, nouvelle gratuite par Marie Havard

Des larmes, un crocodile et une once de curcuma…
Quel mal absurde touche Réjane, qui verse des larmes de crocodile depuis qu’elle est toute petite ? Un matin, elle se réveille sans visage.
A l’autre bout de la terre, Soraya est une vieille femme extraordinaire, que l’on dit la plus belle femme du monde. Elle n’a jamais pleuré de sa vie…
Un conte fantastique surprenant.

• «Magnifique ! merci pour ce beau moment, un souffle de vie, un style léger, élégant et poétique. Bravo ! » (Cécile)
• «Cette histoire est une fable contemporaine surréaliste très poétique. À découvrir ! » (JS)
• «Ce texte sort des sentiers battus, il est surprenant et le style épuré » (lonely Lisa)
• «C’est une histoire fantastique au parfum de légende indienne » (Olivia)
• «Un conte, une fable, une histoire merveilleuse » (Nathan)

Découvrez cette nouvelle dès maintenant sur KOBO, FNAC, AMAZON.

Promotion de fin d’année : La Femme sans visage (livre numérique) à 0€ !

Parce que les vacances approchent et que vous aurez (peut-être) un peu plus le temps de lire, La Femme sans visage sera disponible gratuitement en version numérique Kindle pendant 5 jours, du 25  au 29 décembre !

L’occasion pour ceux qui n’ont pas encore lu la nouvelle de s’accorder un moment de détente et d’évasion !

Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur Amazon entre le 25 et le 29 décembre. Attention, passé ce délai, le prix initial de l’e-book, c’est à dire 0.99€, sera appliqué ! Alors n’attendez plus !

Cliquez ici pour obtenir La Femme sans visage à 0 €.

La femme sans visage sélectionnée par le magazine l’Indé Panda

Les amis, j’ai une belle nouvelle à vous annoncer !
La femme sans visage a été retenue au concours de nouvelles lancé par L’Indé Panda,  magazine littéraire gratuit par des auteurs indépendants et se positionne 3ème au classement !
Le texte sera publié dans le 1er numéro du magazine, qui sort en octobre ! 🙂

Continue reading

Concours Amazon « Les Plumes Francophones » : aidez mon texte à être populaire !

Amazon Kindle a mis en place depuis le mois de mai, en partenariat avec TV5 Monde, un concours d’écriture : il s’agit pour les auteurs indépendants (ou auto-édités) de publier un texte en français inédit. Voir le détail du concourskdp2016. 658 livres participent déjà au concours.

Amazon est la plus grande librairie du monde, une occasion unique d’obtenir de la visibilité, et j’ai décidé de participer à ce challenge avec ma nouvelle  La femme sans visage  !

Continue reading

Quel titre pour ma nouvelle ? Les résultats !

Merci à tous d’avoir participé.

C’est un réel plaisir d’échanger avec ses lecteurs sur des sujets comme celui-ci et un beau travail participatif.

Je retiens plusieurs choses :

  • La plupart d’entre vous préfère les titres courts, légers et faciles à retenir (Saby, Cécile)
  • La première idée est souvent la bonne (Fabienne)
  • Le lecteur est touché par les titres simples et pas forcément par l’originalité de ce dernier (Richard)
  • Un titre sans négation est mieux pour ce texte (Cécile)

Continue reading

Quel titre pour ma nouvelle ? Participez !

J’hésite sur le titre « La femme sans visage » et j’ai pensé à plusieurs titres qui correspondraient mieux.
Mais comme c’est vous, lecteurs, qui avez l’avis le plus objectif, je souhaite vous faire participer au choix de ce nouveau titre !  Continue reading

Je partage avec vous ma nouvelle en cours d’écriture…

En ce moment, je suis en train d’écrire une nouvelle dont le titre sera La femme sans visage. En avant-première pour vous, un extrait…

Les années étaient passées. Elle avait appris à vivre avec ça et à ne pas se poser de questions. La seule chose qui la tracassait, maintenant qu’elle avait dépassé les quarante-cinq ans, était son visage. Il changeait, elle devait bien l’admettre. Tant de larmes l’avaient délavé. On n’y trouvait plus ni malice ni charme. Sa peau était une terre désolée, terne, transformée par d’innombrables inondations, ses yeux étaient sans expression, son nez une incohérence au milieu de cette figure, ses lèvres sans couleur et sa bouche un trou béant.
Continue reading